Tout commence en mars 1996, avec le groupe « Undertakers », développant un style trash des années 80 (kreator, slayer, sodom, sepultura) avec un batteur chanteur, le groupe à l’habitude de jouer dans la région du Hainaut, dans les cafés metal. En octobre 1996, le groupe enregistre sa première démo qu’il intitule « The forces of the night » contenant 5 morceaux, qui s’est vendu auprès des amateurs et sort également une vidéo officielle de leur concert à l’Electric Ballroom.
Le groupe vire au trash/death avec l’arrivée du chanteur Jean-Yves, qui remplace désormais Dédé, qui se consacre uniquement à la batterie. Avec une voix caverneuse, similaire à celle du chanteur (de l’époque) du groupe Kataklysm. Les textes du groupe deviennent des histoires gore.
En 1997, le groupe accueille un nouveau guitariste Cassano Gabriele, qui devient le second guitariste rythmique, compose de nouveaux morceau et réalise les backing vocals. C’est aussi à cette époque que le batteur Dédé se voit contraint de quitter le groupe pour une raison personnelle. Le batteur est remplacé par le jeune batteur Olivier, étant dans le même état d’esprit de l’évolution du groupe, un brutal death metal aux influences trash metal et black metal. Après quelques temps, les membres du groupe ayant signalé au chanteur qu’ils aimeraient que sa voix s’éclaircisse légèrement afin que l’on puisse distinguer les paroles des textes et sonner moins grind core, celui tente des essais mais il n’y parvient pas, il rejoint alors définitivement le groupe de Grind Core « Mucus » avec Anthony (le guitariste de katassamalass), Gabriele rejoindra également le groupe en tant que bassiste.
Le groupe voit le passage de plusieurs bassiste mais qui ne correspondent pas à leurs attente mais décide quand même d’enregistrer sa première démo, en novembre 1998; qu’ils intitulent « Extreme Brutality », Gabriele enregistrera la basse en plus du chant et de la guitare rhytmique. Cette démo remporte un petit succès et le groupe joue dans endroits comme le Magasin 4, le Frontline, ainsi que divers concerts dans des cafés metal dans la région du Hainaut. Le groupe décide alors de composer de nouveaux morceaux et d’enregistrer une deuxième démo qui s’intitulera « Mutilated penis ». S’étant liés d’amitié avec le groupe de black metal « Svartkrist », le groupe décide d’enregistrer un split en sa compagnie dans un studio dans la région de Bruxelles. Celui-ci sortira sous le label « Painkiller ». Après divers conflits entre leurs goûts musicaux, le reste du groupe voulant évoluer vers un grind core plus brutal et gabriele, étant le principal compositeur, décide de quitter le groupe et d’arrêter « Katassamalass ». Le groupe est sous le management de Nikki Neyah, qui fait jouer le groupe dans des festivals death metal avec les groupes: EXHUMATOR, DISJONCTOR, SERIAL BUTCHER, LOGGERHEAD, PUNISHMENT. Le projet renaît en 2006, par la décision de gabriele, de continuer le projet en solo, de manière à composer le style de morceaux qui lui convient et en gardant le style des anciens morceaux mais en évoluant en mélodie et en technique, tout en restant brutal et en gardant les m?mes influences. Il décide alors d’enregistrer l’album « Extreme Brutality », reprenant tous les morceaux qui ont étés joués lorsqu’il faisait partie du groupe, en hommage également au musicien qui ont contribué à la naissance de « Katassamalass »; sans contestation des anciens membres du groupe, car il en a écrit la plupart des morceaux et les textes. Le projet sera des albums studio en solo, avec des collaborations.